Nouveau préavis de grève à la Protection judiciaire de la jeunesse


Un nouveau préavis de grève a été déposé à la Protection judiciaire de la jeunesse pour une mobilisation annoncée mercredi. Parmi les motifs de la contestation, l’ouverture « imposée » des services le mercredi après-midi.

C’est le second préavis de grève déposé en un peu plus d’un mois à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) pour une mobilisation annoncée mercredi. Le Syndicat national des personnels de l’Éducation et du Social-Protection judiciaire de la jeunesse Fédération syndicale unitaire (Sneps-PJJ-FSU) appelle les personnels à la mobilisation.

Pour rappel, la PJJ prend en charge les jeunes – essentiellement des mineurs – en grande difficulté. Déscolarisés, qui ont enfreint la loi et ont souvent eu un parcours de vie très chaotique. Or, le syndicat estime que « l’état des services éducatifs ne permet pas d’assurer des prises en charge soutenues à la hauteur de leurs besoins ».

Le SNEPS-PJJ-FSU dénonce également « le passage en force » de la directrice territoriale de la PJJ, Sonia Joachim-Arnaud, « qui veut imposer, sans consultation, ni concertation, l’ouverture des services le mercredi après-midi à compter de ce lundi ». Sur le sujet, Ketty Citronnelle espère toujours une audience.

en savoir plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *