Golrokh Ebrahimi Iraee, militante étudiante en Iran, a été arrêtée par les gardiens de la révolution le 22 janvier, alors qu’elle sortait de chez elle.
« Arash Sadeghi (le mari de Golrokh) avait été hospitalisé avant midi ce jour-là pour faire quelques examens. Mme Iraee se dirigeait vers l’hôpital quand elle a été arrêtée. »« Elle a été transférée à la branche de l’application des peines d’Evine.  Mme. Iraee avait été libérée de prison le 3 janvier 2017, après 72 jours de grève de la faim de son mari également emprisonné.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *