Iran: Une prisonnière politique a disparu

Dans les premières heures du mercredi 25 janvier 2017, Shahnaz Akmali, militante anti-peine de mort et défenseure des droits humains, a été arrêtée par des agents en civil et emmenée dans un lieu inconnu.Shahnaz Akmali est la mère de Mostafa Karim Beigi,l’une des victimes de l’insurrection de 2009 en Iran.

Une source proche de la famille Karim-Beigui a déclaré: «Cinq ou six agents en civil se sont rendus chez Mme Akmali et ont fouillé la maison de fond en comble, ils ont confisqué et emporté tous ses biens, y compris ses appareils de communication. »
Avant le service commémoratif de Mostafa Karim Beigi, les forces de sécurité ont convoqué Mme Akmali chaque année et elle a été avertie de l’interdiction d’organiser une cérémonie pour son fils.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *