Trois détenus dans les prisons de Chiraz et Tarbiz ont été exécutés mardi 18 avril. Dix jours avant ces exécutions, les autorités de la prison d’Adel Abad à Chiraz ont, dans un acte barbare, amputé la main d’un détenu. Un des prisonniers exécutés dans la prison centrale de Tabriz avait 28 ans.

Aussi, deux prisonniers qui n’avaient pas 18 ans au moment de leur arrestation, sont désormais sur le point d’être exécutés. Mehdi Bahluli, avait 17 ans lorsqu’il a été arrêté et il est détenu en isolement dans la prison de Gohardasht, à l’ouest de Téhéran. Peyman Barabdah, arrêté à l’âge de 16 ans, est dans le couloir de la mort dans la prison centrale de Chiraz.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *