Après plus de deux mois de détention, M. Majid Assadi, un étudiant militant et prisonnier politique est toujours dans la prison d’Évine dans un état incertain. Selon les rapports, le mandat de détention du prisonnier doit être renouvelé chaque mois, mais cela fait maintenant trois mois que ce n’est pas le cas, ajoutant encore de l’incertitude à son cas.

Souffrant d’inflammation aiguë dans la colonne vertébrale tout comme de troubles digestifs, on lui refuse toujours un traitement convenable, malgré l’envoi de son dossier médical au personnel pénitentiaire.

Pendant son arrestation, les agents des renseignements ont insulté la mère d’Assadi et passé à tabac son père, malgré sa maladie et son état de faiblesse physique due à une transplantation de foie récente.

Concernant l’état de santé de Majid Assadi, une source proche de sa famille a déclaré : « Il souffre toujours de douleurs dans le dos. Bien que sa famille ait transmis son dossier médical au procureur, on lui refuse toujours l’accès aux soins. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *