Le régime Iranien a envoyé un champion de lutte, Hojjatollah Tadaro, à la potence le jeudi 26 mai. Il a été pendu après avoir enduré 10 ans d’emprisonnement dans la prison de Dieselabad à Kermanshah, à l’ouest de l’Iran.

Selon les médias officiels, Tadaro était un des lutteurs les plus connus en Iran dans la catégorie des 74 kilos et membre de l’équipe nationale. Il avait gagné des médailles à différents niveaux. Il avait été arrêté il y a dix ans puis condamné à la peine de mort sur des accusations avancées par l’appareil judiciaire cruel des mollahs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *