Détérioration de la santé d’un prisonnier politique au 38ème jour de sa grève de la faim en Iran

L’état de santé du prisonnier d’opinion Habib Sassanian, un activiste Azari, s’est détérioré au 38ème jour de sa grève de la faim dans la prison de Tabriz. Sa femme a déclaré qu’il souffre de douleurs rénales et a perdu près de 15 kg.

Ce militant civil incarcéré dans la prison de Tabriz a été transféré à l’infirmerie le 13 Juillet 2017 en raison de la détérioration de son état de santé au 32ème jour de sa grève de la faim.

Selon les rapports, les responsables pénitentiaires le soumettent à une pression intense afin de briser sa grève.

Habib Sassanian est né en 1974 et a deux enfants âgés de 11 et 15 ans. Il purge actuellement son 14ème mois de détention illégale dans la prison centrale de Tabriz. Ce prisonnier d’opinion souffre d’hypertension artérielle et de douleurs oculaires, mais est privé de tous soins.

L’ingénieur en électronique et en communication a été arrêté avec cinq militants (des défenseurs du droit des azéris à apprendre la langue turque à l’école) le 15 mai 2016 dans la ville d’Ardebil.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *