Le 11 décembre les Iraniens ont défilé à Paris la veille du sommet climat et au lendemain de la journée internationale des droits humains. Haute en couleurs et en formes, la manifestation voulait attirer l’attention sur les violations des droits humains en Iran et sur la destruction de l’environnement dans ce pays. Les mollahs détruisent les corps et les âmes par des exécutions massives, et détruisent la nature et l’environnement, en faisant de 5 villes de l’Iran les plus polluées du monde et en asséchant le pays.

Un certain nombre de personnalités françaises, européennes et arabes ont participé avec des milliers d’Iraniens au rallye. Parmi eux figuraient l’ancien Premier ministre algérien Sid Ahmed Ghozali, Jean-François Legaret et Jacques Boutault, maires des 1er et 2ième arrondissements de Paris, Jean-Pierre Michel, parlementaire honoraire et co-fondateur du Comité Français pour un Iran démocratique (CFID), Jean-Pierre Brard, ancien député-maire de Montreuil, Jean-Pierre Bequet, ancien maire d’Auvers-sur-Oise, le préfet Yves Bonnet, ancien directeur de la DST; Alejo Vidal Quadras, président de la Fondation pour le recherche de la Justice et ancien vice-président du Parlement européen; Struan Stevenson, président de l’Association européenne pour la liberté en Irak; le magistrat François Colcombet, co-fondateur du CFID ; Pierre Bercis, président des Nouveaux Droits de l’Homme (NDH),Jacky Duminy, maire d’Ors, Gerard Lauton du Syndicat national de l’Enseignement supérieur qui a donné lecture du message du président du SNESUP.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *