Etats-Unis: manifestation contre les armes à feu menée par les jeunes

Liberation– A Washington, samedi, une manifestation contre les armes à feu, menée par les lycéens rescapés de la tuerie de Parkland, a réuni près de 800 000 personnesSamedi après-midi à Washington, une ado au crâne rasé et au jean déchiré a fait respecter un silence de plusieurs minutes à près de 800 000 personnes selon les organisateurs. Moment incroyable, suspendu, que cette foule stoïque et muette, les mains levées, les doigts en V. En tout, Emma Gonzalez et ses larmes sont restées sur scène six minutes et vingt secondes.

En un peu plus de cinq semaines, l’idée qui avait germé dans la tête de quelques lycéens traumatisés s’est transformée en manifestation historique. La «March for Our Lives», mobilisation pour un durcissement du contrôle des armes à feu aux Etats-Unis, financée par des célébrités comme Oprah Winfrey et le couple George et Amal Clooney, s’est imposée comme une démonstration de force et de détermination. En plus de Washington, plus de 800 marches ont eu lieu dans le pays. A New York, ils étaient 175 000 dans les rues, selon le maire Bill de Blasio.

Ils n’ont pas lésiné non plus sur les interventions fortes en symbole, comme celle de Yolanda Renee King, petite-fille de Martin Luther King. «Je fais un rêve dans lequel trop c’est trop, a commencé la fillette de 9 ans, s’inspirant du célèbre discours de son grand-père. On devrait vivre dans un monde sans armes.» Elle a ensuite fait scander à la foule : «Répandez cette parole. A travers toute la nation, nous allons être une grande génération.»

en savoir plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *