Le régime iranien a pendu aujourd’hui trois prisonniers politiques kurdes, Ramin Hossein-Panahi, 24 ans, Zanyar Moradi, 30 ans, et Loghman Moradi, 32 ans, à la prison de Gohardacht, à Karaj.

Confronté à l’indignation générale de la population, le régime a procédé aux exécutions, en dépit des appels répétés de la communauté internationale, pour terroriser la population et empêcher de nouvelles manifestations contre la dictature.

Les trois prisonniers étaient en grève sèche de la faim depuis plusieurs jours. Zanyar et Loghman étaient en prison depuis plus de neuf ans, et Ramin avait été emprisonné il y a quatorze mois. Ils ont été soumis à de sévères contraintes pendant leur incarcération.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *