Une bande dessinée iranienne au 14e Lyon BD Festival,

Bande dessinée préfacée par Ingrid Betancourt, sur un drame survenu il y a trente ans en Iran mais qui garde toute son actualité, comme le démontre le dernier rapport d’Amnesty international.
depuis son publication, il a été accueilli par divers sites et sociétés, tels que la Société des écrivains. Récemment, ce livre a été présenté au festival du livre BD Lyon. vous pouvez voir certaines des photos de ce livre, publiées sur le site web du festival.

Concernant notre projet visant à promouvoir les droits de l’homme et à attirer l’attention sur les violations des droits de l’homme en Iran, en particulier les droits des jeunes, nous avons décidé de parrainer et de promouvoir ce livre.

 

un extrait du livre: “Ahmad était jeune, intrépide, courageux, et animé par des idéaux de liberté, de partage et d’égalité. Porté par l’espoir de les faire connaître un jour à son pays et à son peuple, il a fait face à la violence du régime totalitaire des mollahs, s’engageant au péril de sa vie dans une longue et difficile lutte, qui l’a mené jusqu’en prison. Tout comme lui, de nombreux résistants de tous âges et toutes conditions ont fait face à la tyrannie du régime de Khomeiny, et ont affronté dès leur plus jeune âge l’obscurité et la souffrance des prisons. Ils sont 30 000 à avoir péri lors du massacre de 1988 dans les prisons, organisé par le pouvoir iranien. La grande majorité d’entre eux avaient moins de trente ans ; beaucoup étaient détenus depuis l’âge de 13 ou 14 ans. Cet ouvrage leur est dédié : puissent ces innombrables roses rouges de la résistance du peuple iranien ne pas tomber dans l’oubli”